DÉDICACES
breizhfamilly : bravo aux maitresses de Galgan , bises à Cathy    -    Les Coyottes du 34 : La méditerrannée est bien plus belle avec MAXXI Sud    -    Eric : J'ai gagné 2 places de concert à Montauban grace à vous, superbe soirée MERCI!    -    Titi82 : Partenaire d'une manif albigeoise, radio pro et efficace    -    Luludo : Bien le bonjour de ludo de Millau    -    Edwige : C'est que du bonheur de vous écouter    -    Manu : Merci pous vos infos    -    ENZO31 : Les Toulousains kiffent votre radio :)    -    Louna81 : Enfin une radio sans pub et blabla ! ! !    -    Fred : Radio au top, on vous adore !    -   
La Région se dote d'un plan d'urgence

Pour la sauvegarde du réseau ferroviaire en Occitanie

La Région se dote d'un plan d'urgence



Réunis sous la présidence de Carole Delga, vendredi 19 juillet à Montpellier, les élus de la Commission permanente ont approuvé plusieurs propositions d'amélioration de l'offre de transports, tant pour garantir la desserte des petites lignes de train, que pour améliorer l'accessibilité des gares et le confort des voyageurs.

La Région investit 66 M€ pour le maintien des lignes dans les communes et les déplacements de 18 000 voyageurs par jour : Depuis la signature du contrat dit « de performance » entre l'Etat et la SNCF Réseau, la participation de ce dernier aux travaux d'entretien des lignes de desserte fines a été drastiquement réduite, passant au mieux à 8,5 % des investissements.

Face au refus de financement de la part de l'Etat en dehors des accords du contrat de plan, la Région Occitanie a pris la décision de financer les travaux nécessaires au maintien des dessertes, à hauteur de 91,5 %, soit un investissement nécessaire à ce jour de 66 M€.

Ce Plan d'urgence concernera 12 lignes ou sections de ligne vitales pour les territoires d'Occitanie et les 18 000 usagers qui les utilisent quotidiennement, soit 25% des voyageurs des lignes TER :
* 7,6 M€ pour les dessertes fines du territoire ouest de l'Occitanie : Les lignes concernées ici, sont Empalot-Auch, Foix - Latour-de-Carol, Teissonnières - Rodez, Teissonnières, Capdenac et Capdenac - Turenne.
* 7,8 M€ pour le maintien du Train Jaune : La ligne ferroviaire du Train Jaune dessert depuis 1910, sur un parcours de 62,6 kilomètres, 22 gares entre Villefranche - Vernet-les-Bains et Latour-de-Carol - Enveitg.

Plusieurs tranches de travaux ont déjà été réalisées ces dernières années, avec pour objectif de maintenir l'exploitation de cette ligne mythique desservant la Cerdagne pour près de 18M€ dont 13,2M€ de part Région.
* 3,4 M€ pour le maintien de la ligne des Cévennes : Reliant Nîmes à Clermont-Ferrand, ce projet de restructuration de la ligne est compris dans le Contrat de plan Etat-Région 2015-2020, et financé à part égale à hauteur de 1,65 M€ chacun. La ligne doit bénéficier du remplacement de 9 150 traverses. Ces travaux seront réalisés en 2019.

Par ailleurs, la Région financera la réalisation d'études pour un montant de 1,75 M€.
* 18 M€ pour la ligne des Causses : Reliant Béziers à Neussargues, cette ligne bénéficie déjà actuellement de travaux de restructuration sur les sections Séverac - Millau (travaux en cours) et Saint-Chély-d'Apcher - Neussargues. Poursuivant cet effort, la Région prévoit des travaux qui s'échelonneront jusqu'à la fin de l'année 2022.
* 15 M€ pour le remplacement des traverses des lignes Le Monastier - La Bastide Saint Laurent et Saint-Césaire - Le Grau du Roi.

Ainsi, avec une enveloppe affectée de 1,9 M€, financée exclusivement par la Région, les études et travaux vont pouvoir démarrer pour 9 gares du territoire : Carmaux, Mazamet, Bédarieux, Langogne, Marvejols, Auterive, Pamiers, Saverdun et Villefranche-Vernet-les-Bains.

(AP- 2019 - Photo d'illustration Pixabay)